Ma passion 2011 : les Experts

Lors de ma première grossesse, j’avais eu la chance de pouvoir suivre la Coupe du Monde de Rugby 2007, et donc de me rincer l’oeil sans vergogne, à longueur de match, et même suivre France – Géorgie pendant mes contractions (avant d’accoucher 10 heures après).

Pour la Nouvelle-Zélande j’ai un peu d’avance (ça sera en septembre prochain), mais il semblerait que je me sois trouvé un petit lot de consolation fort appréciable, et ce grâce aux Mondiaux de Handball, en ce moment en Suède.

J’ai donc découvert fort récemment la très performante équipe de France de Hand, les Experts (qui font donc suite aux Barjots). Et plusieurs de ses joueurs au physique avantageux.

Quelques illustrations ?

PAS DE PROBLEME.

Nikola Karabatic, arrière gauche. Il a son propre site, avec son propre calendrier.

Michael Guigou, ailier gauche, qui ressemble vaguement à l’Epoux.

Bertrand Gille, pivot, qui est un peu le Chabal capillaire du Hand.La belle bête.

(Soupir.)

Michel Cymes en caleçon et le doigt levé

Michel Cymes c’est le médecin égrillard qui co-présente le Journal de la Santé sur France 5 (et ça, pouvoir regarder le Journal de la Santé, c’est un peu le CLIMAX du congé maternité).

Là, il vient de lancer une riche initiative, afin d’inciter ces messieurs à se faire contrôler le service trois pièces (et les alentours) régulièrement afin de détecter certains cancers.

Sont mignons non ?

De bien jolis culs :)

Je vous les ai recommandées il y a quelques semaines, Archiduchesse produit de bien jolies chaussettes Made in France.

Et là, ils nous ont sorti de bien jolis modèles cul nu

(Qui sont ces messieurs … ? on aimerait bien les connaitre mieux.)

Mon propre Epoux en porte quasiment tous les jours (des chaussettes Archiduchesse), la seule différence étant qu’il a la fesse bien plus rebondie (je préfère) et largement plus poilue 😉

J’ai trouvé la bande son qui va avec …. on est même raccord sur les coloris de chaussettes !

Philippe Katerine, J’aime tes fesses, qui sur l’album la chante avec sa femme, Jeanne Balibar.

Joyeux Noël !

Dans son habit de lumière, Romain Duris se joint à moi (oui Romain & moi sommes assez proches, avouons le, enfin moi, je ne serais pas contre, me rapprocher de lui) pour vous souhaiter de très bonnes fêtes de Noël.

Buvez à ma santé, moi qui aurait comme seules bulles autorisées celles d’une Buckler ou d’un Perrier (bouuuuh).

(Mangez aussi des huîtres pour mon compte, ça aussi j’en suis privée et ça va me manquer fort fort fort.)

Le repos de la guerrière helvète

Je vis des moments UN POIL difficiles depuis quelques jours.

L’Héritier, comme tout enfant qui se respecte et qui se rend compte que l’attention parentale se déporte légèrement de sa personne (en l’état, la frangine arrive à grand pas ET les travaux qui ont démarré dans l’appart nous mobilisent pas mal), fait le nécessaire pour rétablir l’équilibre en sa faveur, à savoir qu’il tombe malade.

(Faites des gosses.)

Bien entendu, pas une petite gripounette. Non, une angine bien relou, à streptocoque, avec un ganglion tellement énhaurme que la tête penche de côté, que la fièvre le réveille toutes les nuits de 3 à 5 heures du matin (Mamaaan, soiiif, maaaaal), juste les nuits où tu es seule avec lui parce que le géniteur est parti en Amérique du Sud.

Sgnurf.

Cet enfant, le prochain, ou les deux réunis, auront ma peau.

Ils ont déjà eu la peau de ma soirée avec Benjamin Biolay, qui passait samedi à Villefranche, et qui paraît il était bien entendu très bien. Mais moi, j’étais incapable de laisser la chair de ma chair, brûlante et gémissante, pour aller baver devant Biolay. La fibre maternelle qui s’est développée à l’insu de mon plein gré vibre très fort au moindre pic de fièvre.

(Faites des gosses.)

Alors j’ai décidé qu’il était temps de m’accorder une petite pause salvatrice.

A base de mecs à poil. (Et tout en restant dans une zone de 10 m de l’Héritier, qui est plus accroché à moi que Jean-Luc Delarue à son rail de coco.)

(Ouate else ?)

Comme je vais peut être passer le réveillon chez nos amis les helvètes (si Dieu me donne vie jusqu’à cette lointaine échéance), j’ai trouvé ce calendrier « Paysans suisses 2011 » fort à propos (même si pas exactement dans mes standards de beauté).

Sinon, si on préfère le look et la carrure montagnard à celle des paysans, on a aussi le « Calendrier des Alpes« . Not bad du tout.

(Tatie Janine n’en perd pas une miette, la cochonne, c’est bien la première fois qu’une simple tartiflette lui apporte de tels visiteurs en caleçon …)

Pourquoi le chiraquien Baroin a-t-il été choisi comme porte-parole ?

… est une des questions que pose Rue 89 suite au (mini) remaniement d’hier.

Remaniement qui soit dit en passant, a failli provoquer un drame majeur entre l’Héritier et moi. En effet, j’avais branché la télé entre 20 h 15 et 20 h 20, heure à laquelle il a l’habitude de regarder son dessin animé du soir, et je peux vous dire qu’un enfant de  3 ans, c’est comme un papy de 80 ans, faut pas lui changer ses habitudes sans motif valable. Je l’avais tranquillisé en lui disant « ne t’inquiète pas mon chéri, le Président nous a promis que ça serait un gouvernement resserré, 15 ministres maxi, y’en a pour 3 minutes à lire la liste des heureux élus ». Autant vous que quand il a fallu écouter égrener la liste des 30 zozos, je sentais monter une certaine circonspection du côté de l’Héritier, pour ne pas dire une franche hostilité à l’égard de Claude Guéant, et ce dès la 8ème ligne environ (6 minutes 36 au total !).

Je ne peux donc d’entrée de jeu que conspuer ce nouveau gouvernement, qui 1. m’a fait mentir à mon gosse et 2. me prive à titre sexuel professionnel de mon Lolo Wauquiez, pour le voir « remplacé » … par Xavier Bertrand (maxi VDM sur ce coup là).

Mais revenons en à Baroin. A la question titre, Rue 89 apporte la réponse suivante :

On ne peut pas parler véritablement de sanction à l’égard de Luc Chatel (…)

Mais en conservant François Fillon à Matignon, Nicolas Sarkozy se devait de changer quelques têtes visibles, et en premier lieu le porte-parole. Son choix s’est donc porté sur François Baroin, le ministre du Budget qui a l’avantage de très bien passer dans les médias et de continuer à incarner la carte « jeune génération », comme avant lui Luc Chatel et Laurent Wauquiez.

Il a aussi pour lui l’expérience de la fonction : il a été porte-parole de la campagne présidentielle de Jacques Chirac en 1995, puis du gouvernement d’Alain Juppé la même année. Une étiquette chiraquienne qui aurait pu lui faire du tort. Mais Luc Chatel est bien le numéro deux de Génération France, le micro-parti de Jean-François Copé. Nicolas Sarkozy ne paraît pas s’en offusquer tant qu’ils l’assurent également de leur fidélité.

Certes.

Moi j’ai une autre explication, bien plus simple.

Baroin, il fait mouiller les culottes des filles (ce que sous-tend, mais de manière bien trop évasive la phrase « ... à l’avantage de très bien passer dans les médias« ).

Pour deux raisons,

1. il porte beau (oui, même avec une mèche un peu convenue sur le côté).

(Autant dire, rien à voir avec la tête de premier de la classe qu’il se coltinait en 1995.)

(Ou le look caleçon / mèche de ses 15 ans, vidéo mythique de l’INA.)

2. il a surtout une voix chaude et profonde, très très prometteuse (quand on pense qu’en 1995, les Guignols se gaussaient de lui là dessus, singeant un ado dont la voix n’aurait pas complètement mué …). Et ça pour un porte parole, ce n’est pas un atout négligeable. En tous cas vous pouvez faire un mini sondage autour de vous, nous sommes TRES sensibles aux voix, et le Baroin il a un organe … qui donne envie d’en connaître plus.

3. et il est fan d’IAM …

Non je déconne.

Honnêtement, le gros point noir qui ternit quelque peu son sex appeal (en dehors du fait d’être de droite, mais bon, avouons le – tout bas – les beaux mecs existent aussi à droite), c’est qu’il couche avec Michèle Laroque, et ça, c’est pas aussi anti glamour que le couple MAM / Ollier, mais tout de même …
(J’espère que vous appréciez le niveau de mes contributions comme commentatrice de la vie politique française, j’ai pas fait Sciences Po pour rien hein !)

Vincent Cespedes, dans mes bras !

Je l’avais dit ici il y a 18 mois (j’aime être précise), je suis tombée en amour de Vincent Cespedes. A l’époque, je l’avais écouté parler d’humour, avec pas mal d’intelligence.

Là, il vient de commettre un essai, « L’homme expliqué aux femmes » (comme je viens de terminer « La carte et le territoire« , et « Apocalypse bébé« , je pense que je vais l’acquérir de ce pas) ce qui nous donne l’occasion de le voir passer en promo dans pas mal de médias.

Au hasard, son passage sur France Inter, presque 20 minutes avec Vincent, presque pas gâchées par le crâne rasé de l’animateur au premier plan (la caméra de France Inter, elle tient plus de la ouèbecam posée dans un coin du studio qu’autre chose). C’est ça qui est beau avec la radio en 2010, tu as AUSSI l’image.


Vincent Cespedes
envoyé par franceinter. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

(Sinon, il a eu aussi le droit à son portrait dans Libé.)

Donc le truc qui est bien, c’est que cette fois Vincent nous parle amour, sexualité, séduction. Et il est plutôt convaincant, et pas seulement grâce à ce regard acier et cette barbe éminemment virile.

Là où il gagne déjà des points, c’est en pourfendant les thèses simplistes sur la masculinité, à la Zemmour. D’ailleurs, dans l’entretien ci- dessus il dit de lui, « Zemmour, c’est le puceau fondamental » (on l’applaudit bien fort). Il a raison, pas seulement sur la qualification de Zemmour, mais sur la tendance actuelle de la société à vouloir faire de l’homme un monolithe, un phallus dressé et infaillible. Oui, je pense aussi que la pression qui pèse aujourd’hui sur vous messieurs est forte, et que l’on attend beaucoup (trop) de vous, dans une exigence de virilisme exacerbée (« l’onde de choc »). Alors que oui, vous devriez avoir le droit aussi à exercer « l’onde de charme ».

Sur sa théorie de « l’encouplement« , je le trouve assez proche d’un Pascal Bruckner. Certes, le « devoir faire couple »paraît un contre feu régressif par rapport aux courants plus libéraux des années 70′, mais je reste par ailleurs assez peu convaincue par les alternatives. Si l’on refuse l’encouplement, par peur des conformismes, de la lassitude et de la monotonie, quels sont les chemins possibles ? Innovez qu’il dit ? Oui, tant que l’on est seul oui, c’est envisageable sans trop de dommages collatéraux, mais avec des enfants ? que peut-on leur proposer qui ne soit pas un couple et qui soit stable, constructif pour eux ?

Enfin Vincent, on en débat quand tu veux …

Pfffui.

Quand je serais grande …

… je veux faire cougar, comme Catherine Deneuve !

(Et moi aussi tripoter le fessier rebondi à Johan.)

(Fracture de l’oeil dans le TGV de 6 h du matin. Ca aurait presque pu me tenir éveillée dites-donc. Presque, faut pas déconner.)

Les clefs du Paradis, chante Jane (Birkin), « je suis pas la plus jolie du monde, mais j’ai un sacré trousseau« . J’adore cette chanson, son rythme, ce soir c’est le WE ….

Les fesses à François

Je vous en causait cet été, hé bien c’est demain que sort le premier film straight de François Sagat dans le rôle de l’Homme au bain, film de Christophe Honoré.

A cette occasion, il est en page portrait de Libé. La gourgandine qui porte mon prénom et a eu la CHANCE de l’interviewer est passé complètement à côté de François.

Alors que c’est un SUPER bon acteur.

(Bon d’accord, je suis rien qu’une jalouse.)

Ulliel & Chanel

Vous connaissez mon grand intérêt pour le parcours cinématographique la gueule d’ange sexy de Gaspard Ulliel. Ulliel grâce auquel l’Héritier a bénéficié du joli prénom de Gaspard.

Hé bien, joie bonheur épanouissement, il fait une campagne de pub pour Chanel, avec grand renfort de visuels et une pub assez classieuse (que quelques gourgandines ont osé critiquer).

Il vieillit bien le petit saligaud, j’en étais certaine. Chaque année il respire un peu plus une virilité subtile. A 40 ans il va être splendide, je pourrais faire ma cougar, ça va être de la balle (la fille qui rêve ….).

(D’accord, cette petite moustache est un peu ridicule, je vous l’accorde, mais quand même, quelle belle implantation capillaire.)