Sayônara !

Ceux qui connaissent l’Epoux ne s’étonneront pas de notre toute nouvelle destination de vacances (les billets ont été pris ce matin même) : le Japon.

Ceux qui me connaissent reconnaîtront là ma grandeur d’âme et mon sens du sacrifice, dans la mesure où à priori, je suis assez peu attirée (c’est un euphémisme) par le pays du Soleil Levant. Sortie de Yoko Tsnuno (que j’idolatrais étant petite, je voulais trop être comme elle) et des sushis, je reste insensible aux charmes de cette partie de l’Asie.

C’est donc avant tout par AMOUR que j’ai sacrifié 160.000 miles Air France pour ce voyage de remplacement, puisqu’on essaie en parallèle de se faire reporter les billets mexicains à juillet, d’ici que la fièvre soit retombée dans l’intervalle …

Au programme de ces 8 jours, Tokyo et Kyoto principalement. Si vous avez des suggestions à me faire, comme par exemple un hôtel ou un bar qui diffuserait en direct la Nouvelle Star mardi, n’hésitez pas.

Sayônaraaaaa !

Partiiiiiir un jour ….

Je les avait oublié les Two be free.

Z’étaient bien roulés tout de même les loulous.

Tout ça pour dire que je vous abandonne les affreux.

Mais je reviens hein.

Enfin …

Si l’avion (Air couscous Egyptian style) ne nous lâche pas en cours de route.

Si des islamistes ne nous transforment pas en passoire lors d’une de nos visites de temples.

Si je ne me vide pas de toutes mes entrailles, terrassée par une tourista foudroyante.

Ou si l’Epoux ne m’échange pas contre 24 chameaux de qualité (voire moins).

Malgré mon fatalisme, si si si, je suis impatiente de découvrir l’Egypte.

On verra si au retour je chante comme Catherine, m’est avis qu’il y a des grandes chances.

Portez vous bien mes lecteurs chéris, que Osiris soit avec vous, et on se retrouve en 2009. Inch’allah !