Joyeux Noël !

Dans son habit de lumière, Romain Duris se joint à moi (oui Romain & moi sommes assez proches, avouons le, enfin moi, je ne serais pas contre, me rapprocher de lui) pour vous souhaiter de très bonnes fêtes de Noël.

Buvez à ma santé, moi qui aurait comme seules bulles autorisées celles d’une Buckler ou d’un Perrier (bouuuuh).

(Mangez aussi des huîtres pour mon compte, ça aussi j’en suis privée et ça va me manquer fort fort fort.)

Les fesses à François

Je vous en causait cet été, hé bien c’est demain que sort le premier film straight de François Sagat dans le rôle de l’Homme au bain, film de Christophe Honoré.

A cette occasion, il est en page portrait de Libé. La gourgandine qui porte mon prénom et a eu la CHANCE de l’interviewer est passé complètement à côté de François.

Alors que c’est un SUPER bon acteur.

(Bon d’accord, je suis rien qu’une jalouse.)

Tout n’est pas à jeter dans l’Equipe de France.

Non non non.

Moi je consolerais bien Joan Gourcuff (il paraît que ça veut dire homme doux en breton).

Mais c’est juste pour rendre service hein.

(Par contre, vaudrait revoir la garde-robe en matière de slips. Parce que le moule-paquet, même noir, dieu que c’est vilain.)

(Oué je fais du racisme anti-moches, parce que bien entendu Ribéry, il peut toujours aller voir chez Zahia si j’y suis.)

Dieux du stade 2010 – le making off

Merci Syl !

On s’en lasse pas hein ?

Non, même s’il y en a qui disent le contraire, que le filon s’épuise, tout ça, c’est faux. Moi ils me font toujours de l’effet. Beaucoup d’effet.

(Déjà la 10ème édition)